A nous

A nous qui parfois perdons pied,
Lorsque les journées nous semblent sombres,
Catalyseurs de ces schémas surannés,
Qui reviennent nous hantés, tels des ombres.

A nous qui au plus profond savons,
Que lorsque l’obstacle se présente
C’est une très familière chanson,
Qui vient à notre oreille révéler ce qui nous hante.

A nous qui nous sommes choisis,
Pour vivre ces instants, ici.
Sûrs que le chemin est le bon,
Malgré les chutes semblant briser notre propre son.

A vous qui comme des Lumières
Brillez si forts dans vos tourments,
Vibrant bien au-delà de ces mises en bières,
Pour de chaque pas-sage vous incarner dans le présent.

A vous qui êtes ces Guerriers invisibles,
Qui à chaque fois vous relevez, sublimes,
Pour en chaque instant vivre Votre Sainte Bible,
Qui dans votre Cœur brille au plus haut de vos cimes.

A vous qui savez rester debout,
Malgré tous les obstacles, malgré tous les cailloux.
Vous qui mettez un pied devant l’autre,
Pour toujours correspondre à votre parole d’apôtre.

A celles et ceux qui savent qu’au fond d’eux
Persiste cette petite étincelle, tenace,
Qui toujours restera là, à sa place,
Rallumant sa flamme, exauçant ses vœux.

A celles et ceux qui se lèvent chaque matin,
Voulant créer le monde de demain :
Une aube splendide pour l’Humanité,
Où chacun a sa place, et la fait vibrer.

A l’ensemble de ceux qui dans ces lignes se reconnaîtrons,
Dans le cercle élevons-nous à l’unissons,
Nous sachant à chacune et chacun reliés à dessein,
Pour, par-delà nos cœurs, faire naître ce Monde Divin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *