Amour ou Peur ?

En cette équinoxe de printemps, et vu l’actualité du moment ici en Normandie, je voulais vous partager à nouveau un extrait d’un article que j’avais publié en 2018 dans le numéro 7 du magazine des Amis du Bien Être. Le thème de ce numéro était : « La Joie ».
J’y aborde deux grandes énergies et émotions qui se présentent à nous chaque jour : la peur et l’amour.

Personnellement, je fais et refais le choix de l’Amour. Et vous ?

Belle {re}lecture 💗 et beau démarrage printanier 💐 !🌟

Deux émotions principales : l’amour et la peur

Dans ce large spectre d’émotions et de sentiments, il y en a pour moi deux primordiales, dont découlent toutes les autres : l’amour d’une part, la peur d’autre part. Certains pourraient dire la joie et la peur.

De l’amour naissent la joie, la confiance, la paix, l’harmonie, la sérénité… De la peur découlent la tristesse, la colère, la souffrance, la honte, la culpabilité…

J’irais même encore plus en disant que la peur est un état, ou un fait, largement utilisé et répandu dans nos sociétés pour maintenir les gens dans un état donné. Faisons l’inventaire de quelques-unes des peurs pouvant commander nos actes au quotidien : peur de manquer, peur d’enfreindre la loi, peur de « après la mort », peur de l’autre et de ses différences, peur des menaces réelles ou supposées transmises par les médias…

Face à ces peurs, quelles solutions nous sont généralement proposées ? Gagner plus d’argent, souscrire une assurance, être à la mode pour plaire, respecter les règles transmises, qu’elles soient justes ou injustes pour soi et pour les autres, se replier sur sa personne, se conformer à des rites religieux…

Posez-vous juste cette question : ces peurs nous conduisent-elles à poser librement et consciemment des actes justes pour soi, son entourage et son environnement ?

Qu’en est -il lorsque l’on ressent l’amour ? La joie ? Je pense qu’à partir de ce moment-là la différence est énorme. C’est l’amour qui nous pousse à rencontrer l’autre, c’est l’amour qui fait que l’on se met en couple, c’est de l’amour que naît un bébé, c’est l’amour qui nous incite à faire un cadeau à un ami…

Être vivant, être joyeux !

Pour vous, que signifie être en vie ? Avoir peur tout le temps ou être dans la joie ? Posez-vous sincèrement la question. La peur contraint, rétrécit, empêche l’initiative, tandis que la joie, l’amour, permet tout, donne des ailes, crée des relations sincères et justes, authentiques, sans faux-semblants, nous pousse à entreprendre, à aller de l’avant, à dépasser nos peurs justement, à nous remettre en question lorsque nous voyons que nous nous sommes trompé(e)s, à demander pardon lorsque nous nous rendons compte que nous avons blessé quelqu’un, même sans le vouloir…

Pour cela, il nous faut le plus souvent nous libérer de certains modes de fonctionnement, de certaines croyances, comme « vie = souffrance ». Il nous faut aussi, peut-être, nous reconnecter à la partie la plus intime de notre être, qui amène cet amour, et qui nous dit tous les jours que nous sommes là pour aimer : notre âme.

L’article complet se trouve ici : https://www.veronique-boulen.fr/la-joie-une-experience-intime-et-universelle/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *