Équinoxe d’Automne

Garder la Foi, ne pas douter,
Coûte que coûte, quoiqu’il se passe.
A son Cœur rester connecté,
Même s’il semble qu’en nous l’Être trépasse.

Laisser partir ce qui nous dessert,
Ne pas s’attacher à notre Ego, amère.
Laisser s’envoler ce qui n’a plus de sens,
Pour en nous retrouver notre intime Essence.

En ces temps où les jours raccourcissent,
Où les nuits se font plus présentes, révélatrices,
Nous sommes invités à plonger en nous,
Là où nous savons, contactant le grand Tout.

Revenir toujours à qui nous Sommes,
A notre Voie, qui de longue date
Nous montre la route, nous, si souvent automates,
Perdus dans nos méandres de simples hommes.

Ne plus s’identifier à cette Dualité,
Qui toujours exclue, niant la vérité,
Qui de tout temps nous a séparé,
De notre propre Lumière, car profondément sacrée.

En ces énergies de fin de cycle,
Sachons revenir à notre Âme,
A ce Principe Primordial dans notre hémicycle,
Restant en notre centre, cette belle-dame.

L’Amour et la Peur sont le revers d’une même médaille,
Et pourtant si l’une l’emporte, elle nous tient en tenaille.
Regardons ce qui nous ouvre à toujours plus de sacré,
Pour en nos vies, encore plus, humblement l’incarner.

A nous de regarder ce qui intérieurement nous fait vibrer,
Pour en cet Automne qui s’annonce,
Autoriser notre Grandeur à notre Cœur connectée,
A s’exprimer en notre Être, telle une réponse,
Qui, de tout Temps est ici, pour tout simplement briller.

Namasté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *