La Santé Humaniste© adressée aux bébés et aux enfants

Que ce soit pour les bébés, les enfants ou les adultes, la Santé Humaniste© est une approche globale de la personne, permettant de rendre le client acteur de sa propre guérison.

Pourquoi la Santé Humaniste© est très efficace chez les bébés et les enfants ?

Pour les tous petits et les petits, la déprogrammation des mémoires cellulaires est généralement immédiate. De fait, la guérison l’est également si le physique n’est pas trop atteint. Il faut sinon au corps le temps de se remettre (quelques jours le plus souvent).

Les bébés et les enfants n’ont pas encore mis en place toutes les barrières émotionnelles et psychologiques que nous, adultes, avons élaborées au fur-et-à-mesure de notre vie, pour nous protéger des émotions que nous avons du mal à gérer. Pour nous défendre, survivre parfois, nous avons réagi à ce qui nous arrivait en mettant en place des comportements de protection et.ou en refoulant (de façon plus ou moins consciente) nos sentiments.

Les enfants, encore plus les bébés, sont en interaction immédiate avec leurs émotions. Quand celles-ci sont négatives, ils réagissent immédiatement. C’est souvent ainsi que leur corps exprime ce qui ne va pas pour eux (tout comme chez l’adulte d’ailleurs : maladie = « mal a dit« ).

C’est pourquoi lors d’une consultation en Santé Humaniste©, quand le praticien pose les bons mots sur les maux de l’enfant, la libération des émotions se fait instantanément. L’enfant, le bébé, peut alors s’exprimer. Généralement il pleure, de façon plus ou moins intense ou violente, libérant tristesse, colère, culpabilité ou autre, selon ce qu’il a à exprimer pour se sentir bien. On parle alors de déprogrammation immédiate des mémoires cellulaires : ce que le corps a retenu en négatif est libéré tout de suite. Ainsi le physique, le corps, se rétablit d’autant plus vite.

Le processus de guérison est le même chez l’adulte, mais du fait de nos barrières émotionnelles et psychologiques, cela demande généralement plus de temps.

Les pathologies abordées en Santé Humaniste© chez les bébés et les enfants

Sont entre autre abordées en Santé Humaniste© les pathologies les plus fréquentes du nourrisson (de la naissance à un an) : coliques, reflux gastro-œsophagiens, pleurs, insomnies, difficultés à prendre du poids.

Chez le petit enfant, de un an à trois ans, peuvent être vues les pathologies suivantes : rhino-pharyngites, fièvres, otites (aiguës ou séreuses), laryngites, eczéma.

Chez l’enfant de trois à sept ans, en plus des pathologies précédemment citées, peuvent être abordées l’énurésie, l’encoprésie et les infections à répétitions, les troubles du langage.

Cette liste n’est pas exhaustive. Comme pour un adulte, tout peut être abordé en Santé Humaniste, dès l’instant où la pathologie ou le dysfonctionnement perturbe le bien-être du bébé ou de l’enfant.

Le déroulé d’un consultation en Santé Humaniste© pour un bébé ou un enfant

Comme pour un adulte, une consultation en Santé Humaniste© pour un bébé ou un enfant commence par une anamnèse. Après ce temps d’échange avec le parent présent (la maman ou le papa) autour de la grossesse, la naissance et le début de vie du bébé ou de l’enfant, le bilan énergétique est réalisé en prenant le pouls de la maman. Il convient en effet que la maman soit présente si le bébé a moins de neuf mois ou s’il est encore allaité. Ensuite, ce peut être le papa. Puis, jusqu’à l’adolescence, le bilan se fait en prenant directement le pouls de l’enfant, toujours en présence d’un des parents.

Les protocoles utilisés sont les mêmes que pour les adultes (pouls, digitopuncture, traitement approprié si nécessaire pour le bon fonctionnement des organes qui le nécessitent, testing musculaire). Seul le temps d’échange et de parole entre le praticien et le bébé ou l’enfant est différent.

Une fois l’origine des perturbations (physique, comportementale ou émotionnelle) mise en évidence, je m’adresse directement à l’enfant/bébé, quel que soit sont âge, en mettant des mots sur ses maux.

Entendre les mots justes lui permet de libérer les émotions responsables de dysfonctionnements tant physiques que psychiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *