Utilisation du Pouls de Nogier en Santé Humaniste©

Extrait d’une interview de Martine Savès, ancien médecin homéopathe, fondatrice de la Santé Humaniste©, directrice de l’Institut AMA.

Le Pouls de Nogier, c’est quoi ?

Les origines

Le praticien en Santé Humaniste©, lors de chaque consultation, réalise un bilan de santé de la personne qu’il reçoit, en prenant son pouls. Il ne s’agit pas du pouls pratiqué en médecine traditionnelle chinoise. En Santé Humaniste©, le praticien utilise le pouls de Nogier.

Paul NOGIER (1908-1996) est un médecin lyonnais. Il a consacré sa vie professionnelle à l’auriculothérapie. Il est le premier médecin à découvrir qu’en écoutant l’intensité de la pulsation du pouls d’une personne, on a accès à des informations enregistrées dans son corps. L’intensité du pouls varie en fonction de ces informations.

Ainsi, en approchant certains médicaments de l’oreille de ses patients, Paul Nogier s’est rendu compte qu’il perdait le pouls de la personne si le médicament n’était pas bon pour elle. Et a contrario, si le médicament était bon pour la personne, lui correspondait, lui était utile pour sa santé, il s’est rendu compte que son pouls restait constant ou s’accélérait légèrement.

C’est ce code de lecture qui permet au praticien en Santé Humaniste© d’établir un bilan de la personne.

Poser le bilan de la personne

Ce bilan comprend trois dimensions pour chaque individu.

Première dimension : dimension énergétique

L’énergie vitale de la personne circule-t-elle bien ? Y-a-t-il des parties de son corps où l’énergie est complètement bloquée ? Ou des parties du corps où il n’y a plus du tout d’énergie ? Y-a-t-il des organes qui ne fonctionnent pas bien ? L’énergie est-elle en place dans tous les organes ?

Deuxième dimension : dimension physique

C’est cette partie du bilan, accentuée sur la sphère physique de la personne, qui permet au praticien de voir dans quel état sont les grandes fonctions vitales du corps. Les fonctions vitales sont les grands systèmes du corps humain, à savoir la respiration, la circulation, la digestion, l’immunité, etc. A travers la prise du pouls, le praticien voit comment fonctionnent ces grands systèmes, s’il y a dysfonctionnement le cas échéant.

Troisième dimension : dimension émotionnelle

Le pouls de Nogier a l’avantage de donner accès directement à ce qui est appelé la mémoire cellulaire. Cette mémoire cellulaire est une réalité aujourd’hui prouvée au niveau scientifique. Notre corps, nos cellules, portent la mémoire intégrale de tout ce que nous avons vécu sur le plan émotionnel. Nous avons donc en mémoire tous les événements de notre vie, de notre conception, notre vie intra-utérine, notre naissance et ensuite (petite enfance, enfance, adolescence jusqu’à l’âge adulte). Cette mémoire cellulaire prend également en compte notre bagage transgénérationnel, c’est-à-dire tout ce qu’ont vécu nos deux lignées, maternelles et paternelles.

Cette méthode permet au praticien d’avoir le sens, l’information très précise du dysfonctionnement ou blocage énergétique. Elle permet de savoir pourquoi tel organe a une énergie ne fonctionnant plus, par rapport à quel événement vécu, à quel âge. Le pouls de Nogier est d’une extrême précision. C’est ce qui fait, entre autre, toute la richesse de cette approche thérapeutique qu’est la Santé Humaniste. Car toutes les informations recueillies au cours du bilan permettent au praticien d’expliquer des choses à la personne, de faire des liens entre son symptôme, la maladie physique, et sa vie, son vécu émotionnel. En quelque sorte, le praticien est en mesure d’expliquer l’histoire de sa vie au patient, comment il a vécu certains événements.

La Santé Humaniste© part du postulat que la maladie est le langage du corps. Le corps n’ayant pas la parole comme nous pouvons l’avoir en tant qu’individu, il s’exprime à sa façon. Sa façon de nous parler est la maladie : « le mal a dit…« .

Si nous avons décoder le langage de notre corps, si nous savons comprendre ce qu’il veut nous dire à travers la maladie, alors la maladie a fait son œuvre. Elle n’a plus besoin d’être présente puisque nous l’avons comprise. Elle disparaît.

Le but de la Santé Humaniste© est tout simplement d’arriver à donner du sens et à comprendre le pourquoi d’un dysfonctionnement, le pourquoi d’un mal être.

C’est à travers le pouls de Nogier que le praticien a, en Santé Humaniste©, accès à ces trois éléments chez la personne :

  • état énergétique,
  • état physique du corps,
  • et état émotionnel,

le tout en lien avec les désordres et les dysfonctionnements présents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *